Diverses sorties - 31/03/2005
Retour aux Reportages

Première partie C'est l'histoire d'Hardi60 qui se balade sur sa Wild rutilante ,par un beau dimanche de mars avec 30° à l'ombre et qui double à 100 un mec en caisse qui roule à 80 , mets son clignotant et tourne l'hardi60, y bloque les freins, la wild se couche à gauche, rebondit sur le pare cylindre se recouche à droite et glisse sur la route sur environ 100 mètres le pare cylindre fait son boulot ainsi que la sacoche droite et le pot du dessous mais comme l'Hardi60 a le pied coincé sous la moto il cogite...

--bon ce ne sera que du métal rapé... et le pare cylindre à 250° protège le filtre à air à 300°, le coté de la wild à xxx, et ma viande sans valeur sauf pour moi
--puis comme le dos commence à frotter il se dit qu'il doit se relever et comme pour se relever étant allongé le réflexe est de prendre appui sur les coudes ... il le fait et se dit aussitôt .. ...mauvaise idée
--puis comme le jean se met à chauffer la cuisse il se dit que l'autre mauvaise idée à été de mettre un jean elastiss ce matin car la fibre élastique doit fondre sur sa peau
-- puis comme l'échauffement devient gratouille il se dit ...tiens maintenant c'est ma viande qui s'en va puis tout s'arrête, Il file des coups de satons au pare cylindre pour qu'il libère sa jambe, se redresse, marche un peu, redresse la moto et retourne chez lui à moto prendre un short avant d'aller aux urgences... parce que vu l'état du jean...

Bilan 1 : --tu la sens bien l'éponge et la brosse douce (??) qui enlève les gravillons, le brulé, les fibres fondues et la terre de ta viande ??

Bilan 2 : --les deux coudes à vif, plus de peau jusqu'à la chair de -15 cm sous le genou droit à + 35 cm au dessus, plus de pare cylindre (il est limé à plus de moitié), un poc sur le garde boue avant, un soutien de sacoche râpé, le pot inférieur limé grave mais pas percé. C'est solide une Wild mais grâce au pare cylindre Quand au bonhomme il roule encore avec sa fidèle monture pour aller au boulot, c'est juste que pour plier la jambe c'est pas ça et que c'est madame qui fait tout le boulot maintenant que je ne peut plus prendre appui sur mes coudes... :}:}:}

Deuxième partie. Vu les conditions météo qui ont régnées ce WE notre balade a été différente de ce que prévu Après être descendus de Kourou à 3 nous avons été rejoints par le quatrième mousquetaire, Didier et sa Harley à la station de Matoury ou nous attendaient le gros des Long Rods, un des Caimans ainsi que nos sympathiques sympathisants Comme Dominique,le grand Mamamouchi du temps qu'il a fait, fait ou fera, disposait d'infos de 1ère main pour Cacao nous avons voté comme un seul pour aller à.....Sinnamary manger tout en faisant une halte à ...... Kourou (??!!) pour l'apéro...

Notre troupe se composait donc de : 7 Harley puis 6 (Dominique nous quittant pour obligations) 2 Yam 2 Triumph 1 Kawa soit 11 motos 13 motards ou motardes car 2 "dames nous ont accompagnées dans cette virée dominicale et ont activement participées à la convivialité l'ambiance super sympa et décontractée, la bonne humeur, la mauvaise foi, les mises en boite (j' te charrie)et les mises en bôite (clic clac kodak) étaient au rendez vous de cette bonne balade ponctuée d'arrêts "rafraîchissement" Merci à tous les participants d'avoir répondu aux Oulamros représentés par Chonchon et Hardi et comme dit notre ami le prèz des Longs Rods : <> la prochaine, vous en serez ???

PhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotos




Informations légales- Liens - RSS
© 2008 Limeo Interactive, Tous droits réservés. Valide xHTML et CSS