OrpaChloune - 11/01/2009
Retour aux Reportages

Aie Aie Aie.. ;

Qu’il est dur de fédérer…

Chloune devant passer son permis le 30/12 une balade a été actée pour fêter le carton rose le 04/01

Un incident de parcours ayant conduit l’examen à ne se faire que le 06/01,  le SC a donc reporté sa balade  au 11/01


Un choix judicieux permettant de recevoir pas mal de motards et un menu plus que très correct  a déterminé le choix de l’Auberge des Orpailleurs, et ce bien que  certains motards se soient trouvés à y aller pendant les fêtes ou même le 04 comme initialement prévu…

 

Arrive le 06/1 … la Chloune obtient son carton rose provisoire permettant d’ajouter le A au B … et nous faisons notre première sortie le 08, de nuit,  pour aller  à Cayenne voir Daniel  notre sympathique motard en Triumph,  muté en métropole dernièrement et de retour ici pour des vacances auprès de sa chérie Evelyne…la seconde le 09 pour les soldes,  encore à Cayenne et enfin celle-ci.. 

 

Puis arrive le 11/01 :

les Longs Rods sortent à  4 à Sinnamary,

les Caimans sortent à 4 à Kourou

le SC  sort à 5 aux orpailleurs…

 

Un peu de concertation  aurait sans doute permis un regroupement de ces entités et une belle balade en nombre pour fêter l’arrivée d’une nouvelle membre de notre petite communauté motarde (customisante en ce qui la concerne),  et ce, , même pour une autre destination en ce qui concerne le SC qui comprend fort bien le choix des autres dont certains son allés deux WE de suite aux Orpailleurs…

 

Bon ce n’est pas grave, on fera mieux la prochaine fois … sans champagne pour vous  … tant pis.

 

Une petite troupe donc pour une balade sympa, en combine de pluie pour la plupart (la faute à un ciel plombé) mais sans pluie sauf une petite averse de pluie fine sur 1 km environ… des  270 bornes effectuées…

Liza, la fille de Micheline nous accompagnait afin de voir sa mère rouler et lui prodiguer quelques conseils (expérience scooter et cheval) dans des passes difficiles comme l’entrée des Orpailleurs en pente et agrémentée d’une couche épaisse de gravier ainsi que dans le demi tour  sur l’herbe au Galion

Hardi a aussi voulu aider mais  sans succès… alors il y est allé de sa personne… quand on est tétanisé on est tétanisé…mais on devrait prendre confiance.. ;aussi  gageons que la Chloune s’engaillardira à l’avenir et sera moins crispée dans les passages difficiles afin d’accepter l’aide proposée…ou de surmonter l’obstacle elle-même

 

C’était aussi le moyen de  tester les nouveaux pots de la Morpho de Hardi,  qu’il trouve bruyants, tonnants juste sous ses oreilles de par leur forme ultra courte,   en accélération, au rétrogradage mais pas au roulage  étant dans cette phase  bien ronronnants. 

Il prête alors sa meule à JiCé et  plie sa grande carcasse sur la DargStar 650C de celui-ci.  Le Jicé est aux anges et s’amuse comme un fou du bruit et des accélérations dantesques (couple et bruit mêlés… miam…)  mais prouve ainsi au Hardi qu’un peu plus de discrétion ne serait pas plus mal… Il montera donc les chicanes que le Ritch lui envoie et les adaptera si cela devient trop silencieux…

Repas fameux, route du retour sans histoire, passage par le Galion, puis par le CD5  pour rallier Macouria et Kourou…tour du Bled, cruising aux Roches puis … coucouche panier pour nos meules.

A bientôt donc pour de nouvelles aventures…

Et vous, vous en serez ??

 

PhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotos




Informations légales- Liens - RSS
© 2008 Limeo Interactive, Tous droits réservés. Valide xHTML et CSS