Javouhey - 15/05/2011
Retour aux Reportages

Bonjour à toutes et à tous,

Donc, dernière arrivée et désignée pour rédiger le compte rendu de ce dimanche. Merci aux deux Gilles (Hardi et le mien) de cette « attention » De plus et entre parenthèses, je me suis aperçue que ce sont toujours les femmes qui rédigeaient. Alors messieurs serait- ce votre point faible ? (note du Hardi toujours est inexact mais bon… voyez vos hommes mesdames ce sont eux qui se défilent… moi j’ai donné sur presqu’une centaine de reportages)

Embarquement 9H30 à la station Total de KOUROU. Pas mal de passagers attendent déjà en  fumant, mangeant  et  en échangeant des bonnes paroles….L’ambiance est  chaleureuse.  Je ne connais personne et pourtant j’ai l’impression de les connaitre depuis longtemps tant nous sommes bien accueillis. (Note du Hardi ça me va droit au cœur)    J’insiste un peu mais cela me semble important de le préciser car après tout, nous allons passer  une journée ensemble.

Enfin décollage vers 10 H00 : 13 motos en marche pour 18 passagers. Imaginez le bruit !

Le temps est incertain mais nous verrons bien. Direction JAVOUHEY petit village entre Mana et St Laurent du Maroni avec environ  400 kms aller-retour. Pour certains il faut en rajouter encore  puisque venant de Cayenne pour Jérôme et sa fille ou Roura pour Hélène et son pilote à la côte cassée.

1ère escale : SINNAMARY par la RN 1, histoire de vider le dab de la ville pour Carline et Philippe puisque celui de la station de Kourou ne donnait plus rien. Arrêt d’environ 10 mn puis nous repartons.

2ème escale : la superette d’IRACOUBO. Pas besoin de sortir les papiers d’identité au pont les gendarmes  « sympas » nous font passer sans souci  (je me devais d’écrire ça, profession du mari oblige…….)  Là, vraie petite détente.  Je ne le sais pas encore mais je vais faire la connaissance d’une star incontestée d’Awala : « Picolette ». Je suis surprise de sa simplicité et de sa gentillesse pour une célébrité….(voir plus loin)     Ensuite reprise de la route  direction Mana toujours en groupe  et dans le respect des règles de conduite.  J’avoue que j’ai apprécié cette conduite, agréable, sans stress et en sécurité même si la route était en travaux pendant un certain temps.

 3 ème escale : station essence de Mana. La plupart des machines ont besoin de faire le plein et quant à nous nos estomacs commencent à gargouiller. Après quelques  minutes et quelques kilomètres nous arrivons enfin à Javouhey, petit village Hmong que je ne connaissais pas. L’alignement des motos ne fait pas l’unanimité mais on n’est pas à ça près.  C’est journée de marché. Carline, Philippe, Hélène, les deux Gilles, Valérie, Picolette, Chloune, Olivia (note du Hardi … elle a fait l’AR de plus de 400 bornes avec sa 125 à 100/110 sans ralentir personne),  (enfin presque tout le groupe finalement) et moi faisons les allées de fruits et légumes et quelques achats. Ensuite direction le « resto ». Une grande table ne suffit pas car 3 personnes nous ont rejoints. (Gino, un de ses potes et Marie Hélène la motarde  nageuse la plus rapide à l’ouest du  Rhin)   Apéritif pour tous et repas varié avec  samossas, nems , salades et soupes en tous genres. Moment très agréable d’échanges et convivialité qui font du bien.

Comme je l’ai signalé précédemment et que je ne savais pas  c’est que nous avions avec nous une célébrité Anne Marie  dit « Picolette » photographiée et mise en page 2 dans un magasine de culture M.A.C.  Avec sa simplicité elle a accepté de dédicacer les livrets et donner quelques autographes.

 

Fin du repas, il va falloir penser au retour.  200 kms,  alors on se détend un peu les jambes, les bras , on pense à faire un petit tour aux toilettes avant d’enfourcher  les motos. Je remercie Yannick pour m’avoir donné des petits conseils pour la rédaction du « reportage ».  Allez, l’heure du retour a sonné.  Direction Iracoubo dans les mêmes conditions qu’à l’aller, c'est-à-dire calme et agréable. Certains se lâchent et  font une pointe de vitesse histoire d’avoir une petite montée d’adrénaline…..Thierry suit le mouvement, nous les perdons de vue et les rejoignons à Iracoubo .  Pause appréciable car notre corps commençait un peu à souffrir.  Mais ne nous attardons pas, si Kourou ne se trouve qu’à ¾ d’heure certains doivent rentrer sur Cayenne et Roura .  Sur la route du retour Jérôme et sa fille nous disent au revoir suivis de Philippe et Carline tandis que surgit  Philippe qui déglace les cylindres de sa Road King Harley (un AR Cayenne Sinnamary rien que pour dire bonjour…  ca c’est sympa)

Voilà, arrivés à KOUROU à 18 H30. Le temps de se dire au revoir la journée est déjà finie.

Un grand merci à tous pour cette journée pleine de bonne humeur, de gentillesse. Gilles et moi sommes heureux d’avoir fait votre connaissance. J’AVOUE  espérer  être des vôtres lors de la prochaine sortie à JAVOUHEY ou ailleurs….

PhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotos




Informations légales- Liens - RSS
© 2008 Limeo Interactive, Tous droits réservés. Valide xHTML et CSS