Restaurant Orpailleur - 31/10/2006
Retour aux Reportages

Depuis quelques temps nous ne nous étions pas retrouvés en bon petit groupe pour cause de vacances ou d'absence ou de lancement et que sais-je encore, tous motifs valables et recevables. Hardi du Satrsclub Guyane, fidèle à ses habitudes mensuelles, a donc proposé, sur l'initiative de Philippe, une petite balade vers un restau pour rouler un peu.

Il avait choisi cette fois l'auberge des orpailleurs ou nous sommes habituellement bien reçus et bien soignés en nourriture et en place assise. Un départ en mi matinée de Kourou, un arrêt à la station de Matoury pour prendre un unique Cayennais, José, sur son étincelante VN 800 pas parti regarder ou participer à la ronde des 24h de Karting se déroulant à Macouria. Il a donc rejoint le groupe descendu de Kourou  :

- Jakou, des Oulamros, le sorcier à la rutilante Softail Héritage
- Anne Marie, future support du SC, qui pour une fois n'est pas le sac à dos de son mari puisqu'elle pilote une superbe 125 DragStar
- Jean Claude, support du SC, le mari, conduit lui une vaillante 650 DragStar
- Fredy, des Oulamros en vacances de Paris Métropole sur une FZ1000 prêtée par un plus qu'ami qui n'a pas besoin d'être nommé mais qui est dans notre coeur
- Daniel nouveau venu dans nos balades avec sa Truxton de Triumph et une allure à la Joe bar team (guidon bracelets, selle et réservoir sport, déco noire bande à damiers, blouson reins à l'air gonflé par le vent, casque bol à la Cromwell et lunettes à la Climax
- Frédéric en voiture pour cause de sablage de cadre de son 650 KLR et de moteur posé sur la table du salon
- Philippe en voiture avec Fred, sa vaillante 800DR l'ayant lâché du Kit chaîne et devant être dans le container de mutation le surlendemain
- Un couple d'amis de Jakou avec leur petite fille, en voiture, monsieur voulant montrer à madame comment les motards sont des gens biens quand ils sont comme nous (afin d'éventuellement la convaincre à le laisser s'y remettre ??)
- Robert, nouveau venu en Guyane et qui vient de St Laurent d'un coup de FJR1300 rien que pour être parmi nous
- Gilles et sa Wild "tractoselle", Nous sommes passés entre les gouttes malgré un temps incertain et nous sommes arrêtés au passage au Relais du Galion prendre un pot offert par Philippe pour sa dernière balade avec nous avant son retour prévu dans au minimum 3 ans puis nous avons roulé jusqu'à l'auberge.

La route nationale 2 est en réfection et certaines parties gravillonnées nous voient rouler avec prudence. Cette route limitée à 29 Tonnes pour le passage des ponts est fréquentée par les grumiers avec une tolérance de poids est souvent déformée lors des croisements de véhicules quand ils roulent trop près des accotements "chassant" un morceau de route vers le bas coté et laissant un trou à la place.

Cela n'ira pas en s'arrangeant puisqu'ils ont obtenu si mes renseignements sont bons que la tolérance soit une donnée acquise et soit incluse dans le poids avec une nouvelle tolérance ce qui fait qu'ils sont ainsi autorisés si je ne me trompe pas à un poids dépassant les 40 tonnes ! Bref.. Laissons là la politique politicienne et l'environnement bafoué, sujets qui appellent les fâcheries, et parlons de nous et de nos meules. Arrivés aux Orpailleurs nous prenons place à la table longue (environ 10m) et large (environ1m50) qu'il nous réserve habituellement pour un apéro (offert par Anne Marie pour fêter sa DragStar)
---(payée par son prévenant de mari Jean Claude me dois-je de préciser..) et un succulent repas très convivial. Puis il nous faut repartir mais au bout de quelques kilomètres il se met à pleuvoir et si tu n'as pas déjà mis ta combine comme le Jakou eh bien tant pis...

Pour toi, il est trop tard, t'es rincé jusqu'au fondement Puis une vingtaine de bornes plus loin cela cesse et nous séchons en roulant dans la boue des travaux vers Macouria par la route de Montsinéry pour assister à la fin des 24h de Kart (trop tard pour nous, c'est déjà fini depuis des heures...) et regarder pensifs les évolutions de AC FARIAS un tout grand du stunt mondial qui évolue sur la Suzuk GSXR de la sympathique Laura de GL Motos et la Kawa ZZR de notre ami Roland.

Ben ils ont confiance en Antonio ces deux là par ce que vous verriez ce qu'il fait avec une bécane, pendant que jakou fait route vers Kourou accompagné de Robert qui lui ira jusqu'à st Laurent retrouver sa cantatrice. Vers la fin du spectacle Daniel remonte également vers Kourou et à la fin c'est notre tour de remonter alors que José s'en retourne seul vers Cayenne.

Bref une bonne balade bien conviviale, fortement amicale, sans prise de tête et bien roulante comme nous les aimons et donc... à renouveler La prochaine nous irons vers d'autres cieux... en serez vous ????

PhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotos




Informations légales- Liens - RSS
© 2008 Limeo Interactive, Tous droits réservés. Valide xHTML et CSS