Maison du Brésil - 24/08/2019
Retour aux Reportages

Bonjour à toutes et tous

Nous devions être  22 dès le samedi  et 4 le dimanche pour aller à la  Maison du Brésil chez Xavier LO PINTO qui fut concessionnaire moto et patron de Polyméca en Guyane avant de prendre sa retraite et de tenir cette table d’hôte à une dizaine de kilomètres d’Oyapocque  maintenant qu’on peut y aller en véhicule, le pont étant ouvert à la Douane des deux côtés de 8H à 18H tous les jours 

Ou vous avez toujours la solution Pirogue en 5 minutes depuis Saint Georges…

 

En Guyane ce bon Xavier organisa des courses de mobylette en fédérant les amateurs de tirages d’il y a 40 ans puis de motos

En Métropole il participa à des courses  d’endurance de 24 heures avec son équipe  La Guyane dans la  Course  et le soutien de Kawasaki

Il est arrivé en Guyane par  l’Afrique et le Brésil depuis la métropole avec un side attelé à une Yamaha 400 DT… un gros deux temps coupleux mais buveur

 

Enfin 21  puisqu’une moitié d’un couple a décommandé son conjoint retenu par des obligations impassable

 

Enfin  20  puisqu’une m’ayant écrit sous deux adresses mail différentes je l’avais inscrite sous ces deux références et j’assume  donc les frais de son inscription

 

Malheureusement le genre humain est vite oublieux et  7 personnes ne se sont pas présentées…. …

Reste 13 Dès le samedi

Olivier (pour 2)  et Marcel ont été compréhensifs et avaient chacun un motif valable de ne pas être là et me rembourseront…

 

Mais 4  inscrits par la même personne  qui bien entendu ne se manifeste plus malgré ma relance, ça fait beaucoup à assumer financièrement pour un retraité, une centaine d'euros sans même un mèl d'excuses c'est de la mauvaise éducation et du manque de savoir vivre

 

Xavier et moi avons décidé de ne pas compter le couchage  et de partager les frais de ces absences…

Merci Xavier de ta compréhension…et de ton amitié indéfectible

 

Le Dimanche les 4 prévus sur cette seule journée sont bien là…

 

De mon côté je fatigue…

Dur d’organiser des choses en y allant de sa poche depuis plus de 17 ans , cette fois c’est  25 euros par tête de pipe

Espérons qu’ils se reprendront et assumeront le fait de n’avoir pas prévenu et de n’être pas venus si toutefois ils décident de se manifester ... j'ose encore espérer en eux...

 

La route à été tranquille et  s’est fort bien passée. Avec un arrêt tous les 60 kilomètres environ nous avons mis 3 heures depuis Matoury pour être à bon port

 

Un passeport périmé, une motarde qui ne se sent pas d’aller par la piste, une chinoise qui ne peut passer sans visas,  délivré uniquement à Cayenne,  et son mari qui ne l’abandonne pas,   ne passeront pas la frontière… ils auront toutefois passé le pont…

Reste la pirogue

 

Pour les 9 courageux qui s’aventurent après le pont la piste est bonne quand elle est sèche à dit Xavier …    Sauf qu’il a plu une heure avant… la piste est grasse… avec des descentes et des montées

 

Une grosse BM bicylindre ira au bout sans chuter

 

Une grosse BM six cylindres encore plus lourde que l’autre ira au bout sans chuter. Toutefois sur les derniers mètres il faudra la pousser car son électronique enclenche la coupure moteur  ou le pivotement de la roue  à cause de l’anti patinage… Les aides à la conduite c’est bien quand on peut les  déconnecter sinon parfois ça prends des décisions à ta place… ce pourquoi c’est fait d’ailleursLes autres machines passeront aussi sans trop de problèmes

 

Une Gladius chutera deux fois…une de chaque côté pour faire bonne mesure  avec à la clé un guidon tordu à gauche

 

Une Yam MT cassera son repose-pied pilote droit (l’alu c’est fragile) 

 

Le lendemain tout cela sera réparé par Baloo, Claude  et Hardi…

Un gros tube pour redresser le guidon et le relever un peu et il n’y paraît plus, le repose-pied passager monté provisoirement à l’avant et le tour est joué

 

Le pot de bienvenu pendant l’installation est  ‘’bienvenu’’ puis les discutions vont bon train

 

C’est là que je remarque le pieds gonflé de Jean-Pierre qui me raconte que en ville et non sur la piste il a chût à l’arrêt  et à pris sa moto sur le pied…

Il boitera toute la sortie et reviendra courageusement avec sa moto, soulagée de ses bagages par Claude afin que la piste soit plus facile sans ce poids mort    (de retour à Cayenne, hosto, simple fêlure...ouf...)

 

Vient l’apéritif avec un grand choix de boisson, une caïpi à tomber fabriquée par un voyageur de passage, de la rosette et de la chiffonnade de jambon en quantité astronomique et au goût si délicieux que ces montagnes disparaissent aussi vite que d’en dire du bien

Le souper est plus que copieux avec des pâtes carbonara goût grand-mère (mijoté des heures sur la plaque) des brochettes  des légumes  fondants et des boissons à volonté

Ensuite nous refaisons le monde puis chacun part dans son hamac/moustiquaire, son sofa (2 grands 1 petit)   ou son lit (2 grands, 2 petits). Il faut même pousser Xavier au lit sinon il se sent tellement bien avec nous qu’il oublierait d’aller dormir…. seul dans son grand lit…

Le lendemain petit déjeuner pantagruélique avec boissons chaudes et fraiches, jus divers, jambon, fromage,  pain grillé,  beurre sel ou doux, fruits…. Et quelques uns décident de prendre une pirogue pour Saut-Maripas tandis que d’autres se baignent au ponton ou mécaniquent

Puis l’apéro et le repas de midi … Grillades avec des pièces de bœuf fondantes et juteuses des calabraises, des brochettes  des chips faites maison… que du gouleyant… sauf l’engueulade que je me prends par Xavier lorsque je lui demande si il veut de l’aide pour servir.

Tout ça disparait en un rien de temps et les trognes réjouies montrent si besoin était que le repas fut apprécié.

Le café pris nous repartons bravement qui en pirogue, qui en moto sans chute cette fois  et nous nous regroupons à la station d’essence à la sortie de St Georges.

En parlant d’essence … Gazolina Pura côté Brésilien à 1,10 €, aucune à 1,78E après  13 heures côté français.

Des étapes jalonnent notre route et la séparation à lieu pour certains au rond point de l’aéroport et d’autres à la station de Matoury

Le dernier arrivera après Kourou à 21h

Une belle balade, de la rigolade, de l’amitié, des visages perdus et retrouvés, un hôte compétent côté réception et cuisine, un joli lieu à ‘’dé’’ ou à ‘’redé’’  couvrir

Une adresse…  xavier.lopinto@gmail.com   et  +594694928738

Et deux liens pour les vidéos de l’excellentissime Luc qui nous prouve encore et toujours sa fidélité à nos sorties

https://www.dropbox.com/sh/zkjo07ize97y2fi/AAAmmmoEEeOneoYViVHM1dxwa?dl=0

https://www.dropbox.com/sh/sksktoxgxnphyx3/AADBDHlOYMvxtQW22FWpHqG8a?dl=0


*Portez vous bien, seul cela à de l’importance

PhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotosPhotos




Informations légales- Liens - RSS
© 2008 Limeo Interactive, Tous droits réservés. Valide xHTML et CSS